dimanche 5 novembre 2017

Belgian Underground -part 3-

Troisième partie de Belgian Underground ou l'exploration de la culture underground Belge sous toute ses formes.
Impossible de passer à côté du label Sub Rosa et de son catalogue impressionnant.
La référence (devenue culte) en matière de label Belge sans aucun doute.
Ensuite un petit détour chez Dust Mill (projet dark electro de BXL) avec une petite entrevue que Mathieu D. nous à accordé avec plaisir et sans retenue aucune. Un album (One Love) sort pour la fin de l'année, et je peux déjà vous dire que c'est de la bombe, puisque j'ai eu l'honneur et le plaisir d'entendre cet album en avant première.
Pour finir comme d'habitude sur le Belgovideo et quelques liens et infos à découvrir... 
Enjoy...



- Sommaire -

Image 1
Sub Rosa
Dust Mill (entretien)
Le Belgovideo
Les liens/infos
La Belgitude
Image 2


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°






°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°





Le label ou maison de disques Sub Rosa basé à Bruxelles n'est plus à présenter, ni dans ces pages, ni ailleurs je crois!
Sa place était réservée bien au chaud forcément dans ces "Belgian Underground".

Actif depuis la fin des années 80, dirigé par Guy-Marc Hinant et Frédéric Walheer, produit une vaste anthologie de musiques concrètes, bruitistes et électroniques depuis 2001.
Publiant également des archives concernant Marcel Duchamp, William Burroughs, James Joyce, des pièces de musiques électroniques anciennes, certaines musiques traditionnelles, ainsi que quelques classiques d'avant-garde (Morton Feldman) ou des artistes comme David Toop, John Cage, Coil, Scorn, Univers Zero, Bill Laswell, X-Legged Sally ou encore Music a.m. ou Robin Rimbaud aka Scanner
et beaucoup d'autres encore...
Le nom Sub Rosa vient d'une locution latine aujourd'hui tombée en désuétude - elle signifie «de façon confidentielle» ou, plus exactement, «entre nous» - c'est-à-dire «entre amis».
Perso je suis fan de ce label, depuis de longues années et grâce à Sub Rosa j'ai découvert ce que je n'aurais sans doute jamais découvert en musique ou ce qu'il est possible de faire et de créer en musique.
Avec quelques sous label (Quantum (1996 - 1998), Audiosphère (2002 - 2004), Quatermass (1999-2006) et ce catalogue bien rempli de perles rares et devenu culte, pour tout ce qui est de l'avant-gardisme musical et autres expérimentations sonore.
Les "Anthology of noise & electronic music" sont devenues des références en la matière ou en archive sonore. Une bibliothèque vivante et un témoignage de toute beauté sur la musique concrete, noise ou electronique..
Vous pouvez écouter/découvrir ici le volume 2 (7 volumes parus) de cette collection "An Anthology of Noise & Electronic Music".

An Anthology of Noise & Electronic Music #2


___ _____ ______ ______ __________ _____ ___________ ____ _______ ______ ________ _____ _____ _____ ___ __ ______ _____ ___ _____ __ __ _

David Toop - Mondo Black Chamber (2014)

Les enregistrements de Sub Rosa 1996-2003: la série complète des œuvres de David Toop.


Quelques sorties du Label
 



 

Guy-Marc Hinant à écrit plusieurs fragments narratifs et notes sur l'esthétique pour les Éditions de l'Heure, diverses revues internationales telles que Leonardo Music Journal (SF), Luna-Park surtout, la revue Pylône (Bruxelles) et pour la revue Lapin (L'Association, Paris). Par ailleurs, il donne des conférences sur l'émergence du bruit dans la musique occidentale. Compagnon de l'auteur de bandes dessinées Dominique Goblet, il apparaît dans ses albums sous le nom de «GM». Au début des années 1980, il était membre du groupe Pseudo Code avec Alain Neffe et Xavier Ess. En 2001, il fonde OME - L'Observatoire - avec Dominique Lohlé, ensemble ils réalisent une série de documentaires sur l'art de l'écoute et le bruit.

Rage : A movie about ACID MUSIC trailer

___ _____ ______ ______ __________ _____ ___________ ____ _______ ______ ________ _____ _____ _____ ___ __ ______ _____ ___ _____ __ __ _ 


Les liens
subrosa.net
discogs/Sub-Rosa
subrosalabel.bandcamp
facebook.SubRosaLabel
instagram/subrosalabel
twitter/SubRosaLabel


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


EN PLEIN DANS LE MILLE





Projet dark electro abstract se mélangeant à des influences des années 80 autant que des 90. Venant de Bruxelles,
Dust Mill à déjà quelques enregistrements sur des netlabels tels que God Hates God Records (be), Murmure intemporel (fr)
ou Sirona Records (fr) pour ne citer que ceux là.
Bassiste aussi dans The Hemetic Electric, très bon projet aux influence cold wave à découvrir dans nos pages très bientôt sans doute..
Un album prévu pour la fin d'année "One Love" sortira sur le label (..?).
C'est donc l'occasion pour un petit entretien avec Mathieu Dreze aka Dust Mill, et d'en savoir plus sur ses projets à venir...
tout en écoutant un des tracks "In the light" qui sera sur l'album 



 L'entretien ►

°°Peux tu présenter Dust Mill en quelques mots?
Dust Mill est vraiment un endroit ou je peux m'évader dans la composition. 
Je n'ai pas de frontières lié à un style musical, 
ce projet est une grosse partie de moi-même et Dust Mill pour Dreze Mathieu :)

°°Ton parcours musicale.. de quand remontent tes premières traces musicale?
Je commence la musique à 14 ans en réalité par un instrument que j'ai recommencé à jouer sérieusement et officiellement il y a presque 2 ans maintenant et je fais mes débuts donc en tant que bassiste dans un groupe de Gouy-lez-pieton, Village d'origine et qui se nommait "Ulysse",
aucun rapport avec le groupe qui tourne bien actuellement. 
Dissolution du groupe, alors âgé de 18 ans environ, pas trop de regrets car beaucoup beaucoup joué sur scène
et ce beau projet a pris fin vers 2003- 2004 !
Apres cela j'ai continué à m'amusé sur diverses instruments mais plus dans une idée de faire ma musique moi-même, et j'apprends la guitare, la batterie, un peu de clavier et ensuite je continue sur diverses machines plutôt électroniques cette fois-ci et j'avais un surnom dans le village,
qui m'est revenu en tête, et de cela est parti mon premier projet solo qui s'appelait Polucse..
avec lequel je sort pas mal de release sur le label God Hates God Records, les potes qui m'ont toujours soutenu ;)  Vive vous :)
Belle histoire pendant presque 4 années et entre releases, dates de concert et florilèges de folies musicales. Je mets de coté un peu tout cela car besoin de me recentré, revoir mes objectifs et mes priorités. 
Je continue a composé bien entendu mais pour moi uniquement et plus personnel, plus intime bien que toujours un peu en colère,
mais une colère beaucoup plus contrôlée que sur le projet Polucse,
et en même temps, un peu après, Holly (Guitariste leader du duo Hermetic Electric) me propose de venir les rejoindre !
Me voila bassiste avec Hermetic Electric qui devient The Hermetic Electric.
(maintenant en Trio et heureux d'avoir accouché tout fraîchement de notre Début album "Feel Nothing").


°°Je me rappel de ton projet Polucse qui était déjà bien ancré dans le monde des netlabels ou même en live.. pourquoi ce changement soudain de nom de projet? et quel est la différence majeure entre ces 2 projets?
J'ai répondu en majorité à cette question dans la question précédente :) 
Le lien qui me frappe aux yeux mais que n'est pas forcement tape à l'oeil, c'est une continuité de mon univers , j'ai ce sentiment et beaucoup de choses ont changé dans ma petite vie à partir de la création de Polucse et la fin du projet,
il m'a donc fallu remettre un peu d'ordre dans pas mal de choses et 
Je ne vais pas m'étalé sur le pourquoi du comment et cela risque d'être chiant :) .. 
Quelques années plus tard, l'envie de renouer avec le contact du public, de remonter sur scène, mais sans foncé ni forcé la chose !
Je pense que mes compos se sont approfondies pour un meilleur résultat sur scène aussi ..


°°Quelles sont tes influences musicales premières?
Si on remonte à la plus tendre enfance, les artistes avec lesquels j'ai grandi était Mickael Jackson, Dolly Parton , Bee Gees, Elton John,
et beaucoup de chanteurs de variétés françaises comme France Gall, Berger, Brel enfin tout ce qu'un trentenaire à pu entendre durant sa jeunesse.
Par après, j'ai complètement accroché à un mec que je qualifie de génie de la musique, c'est Mike Patton.. et tout ses projets plus dingue les uns que les autres ! on commence avec Angeldust de Faith No More ! Quel Album avec un grand A ! Ensuite Mr Bungle ! pouwahhhh la folie !
Thom Yorke est pour moi à l'égal de Mr Patton, un des plus grand !


°°Et si on parle cinéma, littérature, illustration, BD, etc... si tu dois sortir quelques noms, tu cites qui? ou quoi?
Tarantino, Kubrick, Clint Eastwood, Amelie Nothomb et pour le moment ,
je me fais aussi plaisir sur les nouveautés que Nintendo nous offre comme Mario Odessey ou Zelda :D

Photo vdwig22


























°°Comment te situe tu dans la scène musicale Belge?
Entre plusieurs vagues en faite :p 
j'aime beaucoup ce qu'il se passe pour le moment en ce qui concerne mon modeste parcours
et je prends mon pied à jouer avec mes amis de The Hermetic Electric,
et je suis ravi du résultat de mon prochain album personnel. 
Un autre petit projet est en cours mais c'est un secret pour le moment :)
Si je dois situé le tout :) Dark Underground Spirit !


°°Un album doit bientôt sortir sur le Label (...?) depuis combien de temps travaille tu ces morceaux et pourquoi ce label?
Tu es bien renseigné :D
En effet, un album est en préparation et est même presque terminé en réalité ! 
Je travaille maintenant depuis presque 1 an sur cette album pour faire tout le plus joli possible mais
par mes propres moyens uniquement, je n'ai pas le budget d'envoyé tout cela en mastering ou même de produire l'album de manière plus "Propre".
Mais je suis très content du résultat malgré le peu de moyens engagés ! 
J'ai l'envie de le sortir sur God Hates God Records, mais je n'ai pas encore fait ma demande officielle :p
(GHGR ► On peut déjà dire que c'est acquis :) l'album "one love" sortira bien chez God Hates God Records)

°°Que penses tu de notre petit pays qu'est la Belgique, musicalement, culturellement, mais aussi politiquement, sa place dans l'europe etc ...
Je ne suis pas politiquement engagé ..
je suis plutôt défaitiste en ce qui concerne l'avenir de notre petit pays avec tellement de Grands problèmes !..
Par contre Musicalement, nous sommes pionniers et le resterons à mon sens, beaucoup de jeunes talents proviennent de notre petit pays ! 
Mais on revient à la politique qui coupent les ponts à la Culture, donc de moins en moins d'endroits en Belgique pour pouvoir s'exprimer et c'est bien triste !


°°Revenons à la musique.. tes projets futures pour Dust Mill?
Continuer à me faire plaisir ! 
Un petit projet en cours de création mais rien ne filtrera pour le moment,
nous verrons plus tard :p


°°Le mot de la fin?
Que ça continue ! Merci à toi Pat ! 
Et merci GHGR pour tout le soutien durant toutes ces années !


Dust Mill live - Photo vdwig22
Dust Mill live - Photo vdwig22


















à découvrir en live ► 18 Novembre au Cercle Hell&Prod à Chappelle-Lez-Herlaimont Belgique.


EP sorti sur God Hates God Records (fév 2017)


Les liens
dustmill.bandcamp
soundcloud/dust-mill
dustmill/youtube/playlist
twitter/mill_dust
wixsite/dustmill
facebook/Dust-Mill


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Le Belgovideo
(qui n'est pas vraiment une vidéo pour le coup mais rien que pour la version audio, ce Jack the ripper de UNIVERS ZERO se devait d'être là...)

1979 - Heresie - Univers Zero
                                                                           


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Les Liens/Infos

Various-Magritte-Le-Groupe-Surréaliste-De-Bruxelles-Rupture-Volume-2-1926-1938
hotellounge.be/dEUS
jmx-jeanmarieaerts.com
Marcel Broodthaers
belgique/Le refoulement des avant-gardes
indie-guides/scene-musicale-underground-belge
court-circuit.be


La Belgitude
réf wikipedia
La belgitude est l'étendue de l'interrogation identitaire des Belges avec le sens aigu de l'autodérision qui agit.
Le terme a été forgé, au détour des années 1970, par allusion au concept de négritude exprimé par Léopold Sédar Senghor. Jacques Brel utilise le mot "belgitude" dès 1971. Le mot indiqué sur un cahier de travail: "Elle est dure à chanter ma belgitude".
L'identité belge apparaît comme une identité en creux: elle se définit surtout par tout ce qu'elle n'est pas. Le Belge n'est ni Français, ni Néerlandais, ni Allemand, tout en étant un peu de tout cela: ancien sujet des Habsbourg d'Espagne puis d'Autriche, ancien citoyen de la République française, puis Premier Empire, Néerlandais après le Congrès de Vienne, devenu indépendant à la faveur d'un consentement paternel des grandes puissances.


























En art et littérature, la belgitude s'exprime majoritairement dans le surréalisme.
Le terme belgitude entre dans le dictionnaire Larousse en 2011, et dans le Robert un an plus tard.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°