dimanche 3 octobre 2021

HeAD / En attendant l'album


Un entretien rapidos par Anna P. au sujet de l'album à venir pour HeAD.
En attendant la parution de l'entretien en vidéo zoom sur son blog, elle me fait l'honneur de le diffuser ici.. en écrit.
(Un peu de promo personnel dans And More..Je crois que c'est la première fois en 6 ans de parution..)



HeAD 2021





















L'entretien :: video zoom
Le personnage :: pm aka HeAD
Le fond musicale :: Coil "Music to play in the dark"
Le thème :: entretien rapidos avec Anna P.
L'atmosphère :: relax
Timing :: night 01/10/21



__Tu annonces un nouvel album pour HeAD depuis un moment déjà, avec la vidéo 
"something better change".. Quand est ce que l'album sera disponible?

   Bientôt, il n'y a pas de dates précise encore, je travaille à mon aise et je ne suis 
    pas du genre à sortir un album toutes les semaines.
    J'aime bien prendre mon temps et là j'ai encore envie d'y travailler.





__Je crois savoir que pour ce projet tu n'aimes pas trop te répéter musicalement,
et donc changer la donne à chaque fois, y aura t-il du changement pour cet album?

   Oui, du fait que L.L ne fait plus partie du projet à 100%.
    Je me retrouve donc seul à la barre pour cet album, même si je composais l'essentiel
    des albums précédents, et que M.M est toujours présent, il y avait quand même cette empreinte féminine pour les voix.
    Du coup je crois que cet album sera plus agressif mais c'était l'idée dès le départ je pense dans un coin de ma tête,
    peut-être mon ras le bol avec tout ce qu'il se passe dans le monde depuis bientôt 2 ans. 
    Et il y aura des instruments que nous n'avions pas encore utilisé avec HeAD comme une guitare et d'autres trucs..
    Il y aura un peu plus de voix, ce n'est pas voulu, ça c'est fait au fur et à mesure, en travaillant.


__M.M. c'est ton fils?

     Oui c'est mon fils, il est présent encore sur cet album. Je m'amuse à triturer sa voix et quelques sons enregistré en vrac ou par hasard..
    Ou par exemple un beat qui a débuté quand il faisait du BeatBox dans sa chambre, amélioré par la suite..


__Fini les voix féminines alors? tu chanteras toi même? Mais sur les albums précédent
il n'y a pas toujours de la voix, quelques morceaux sur les 2 ou 3 dernières sorties tout au plus..

   Oui c'est juste, il y en avait de plus en plus en fait.
    Dans "Corpo" les voix étaient plus présente que dans "Un espace à l'autre"..
    Pour cet album il y aura quand même des voix féminines avec des chanteuses
et amies que j'ai invité à participer, et qui ont accepter avec plaisir,
    mais il est tout à fait possible que L.L y participe aussi. on verra..


__Tu penses faire des concerts quand l'album sera sorti?

   C'est possible, je ne sais pas, je ne suis pas encore là, on verra. Mais j'aimerais bien oui.
    Par contre avec BBS (un projet avec un ami, Hell Seb pour ne pas le citer) on cherche des dates et ce sera avec ce projet 
    pour ce qui est des concerts dans l'immédiat ou peut être avec Bunker Palace (un autre projet avec un ami français, Gildas Brugaro pour ne pas le citer non plus).


__Sinon l'actualité à part l'album ?

   Plein de chose, un album cd réunissant nos 3 premiers EP avec Bunker Palace va sortir via God Hates God Records sous peu.
    Pour BBS on devrait enregistrer le prochain album très bientôt car on a beaucoup travaillé avant le live en Bourgogne
    et je crois qu'on est ok pour l'enregistrement.
    Un nouveau projet avec une amie qui prend forme sous le nom "Lune", ce sera pour 2022..
    Aussi quelques participations pour des compilations comme le volume 8 des Anti f:Orm et d'autres à venir..
    J'aimerais aussi collaborer avec certains musiciens mais le temps me manque en ce moment, ce sera pour plus tard..


__Merci d'avoir répondu à mes questions, j'attend l'album impatiemment..

   Merci à toi pour ce bon moment et cet entretien rapidos.
Et aussi pour ce fond de musique avec Coil et Music to play in the dark.
   Bon choix !

Entretien réalisé par Anna P.

    pm
    



mardi 21 septembre 2021

Modulisme aka Philippe Petit

 Modulisme (traduit Modularism) est un média supportant la musique électronique (privilégiant la Synthèse Modulaire mais pas seulement).
Fournir des ressources/interviews, une émission radio diffusée via sept antennes,
et surtout de la musique en streaming digne d'un label à écouter ou télécharger..
Est ce que je dois vous présenter Philippe Petit?
Ne confondez pas avec ses homonymes bien connu..
Actif sur la scène française et remarqué depuis l'époque de Pandemonium Records créé en 1990 (et même avant avec Kinetic Vibes)
avec des productions de groupes tel que Hint, Condense, Spaceheads, Alboth, Double Nelson ou Guapo pour ne citer qu'eux.

Philippe Petit scores Henry: The Iron Man 2009





















5 Years Of Pandemonium - Label Sampler
illustration de couverture Stéphane Blanquet























A ma connaissance Pandemonium prend fin vers l'année 2000, mais Philippe n'a pas dit son dernier mot car il crée BiP_HOp (dédié aux musiques élèctroniques) avec en première référence du label la compilation BiP_HOp Generation [v.1] qui marqua le coup directement (avec : Schneider tm,
Marumari, Phonem, Massimo et Ultra Milkmaids).
Suivi assez rapidement par le volume 2 (avec e.a : Bernard Fleiscmann, Arovane, Köhn, ..).
Ces deux volumes ont suffit à me conquérir sans aucun doute et je portais Philippe dans mon coeur à partir de ce moment là.
Je correspondais avec lui très souvent (par courier postale à l'époque) pour l'achat des sorties du label ou pour de simples informations, et je n'ai jamais été déçu, bien au contraire.
Les références du label ne sont pas moindre car on peut y retrouver Mira Calix, Scanner, Komet, Twine, Tonne, Janek Schaefer,
Rothko, Rechenzentrum ou Tennis par exemple..
Il y a toujours eu un esthétisme certain dans les couvertures d'albums produits par ses labels, autant pour Pandemonium que pour Bip-hop, et maintenant encore avec Modulisme l'image est soignée et (a)typique.
Je vous invite à découvrir les productions BiP_HOp si vous ne connaissais pas encore. (liens en bas de page).

BiP_HOp generation [v.1] 2001










Aujourd'hui nous parlons Modulisme..
Nouvelle idée, nouveau label, nouvelles sorties.
Il a le don de marquer les décennies, et de sortir du lot français habituel.
Ce nouveau label, vous l'aurez compris est consacré aux synthèses modulaires.
Comme dit plus haut ; une plateforme qui vise à soutenir la composition originale, pour les systèmes modulaires analogiques mais pas seulement…
Première sortie en 2019 avec la session 001 jouée par lui même comme pour présenter le tout et annoncer la suite,
et depuis pas moins de 52 sessions ont vu le jour dont le tout dernier "Modulism Session 052 (Music for easels)" par Control Voltage Therapy (Todd Barton & Bruce Bayard).




Comme pour les décennies précédentes il y a de beaux et intéressants noms qui participent à l'aventure.
Scanner, Benge, Thighpaulsandra, Zonk'T, Andreas Tilliander, Illusion of Safety, les belges de Köhn, Jack dangers, Julien Palomo, 
et beaucoup d'autres, comme la session 023 dédiée au travaille de Denis Stordeur ou les sessions 021 et 022 dédiée au Buchla.

(BUCHLAÏSMS s'impose comme un compagnon de mon premier choix dans notre série ITATIOM traitant des inventeurs parlant de leurs instruments ou modules. Un mammouth d'une collection rassemblant des ouvrages documentant l'utilisation d'un des « vases musicaux » les plus innovants jamais conçus, dont l'étendue du spectre sonore ne semble pas appartenir à ce monde et dont la logique est en dehors de tout ce qui a pu exister avant sa création en 1963.
Pour moi, cela me semblait incroyable qu'un tel génie n'ait pas encore été correctement documenté, alors je vous propose maintenant environ 7 heures de musique pour votre plaisir. Je suis reconnaissant que tant de compositeurs talentueux aient accepté de contribuer à ce projet, et je suis fier de présenter de nouveaux noms, ainsi que quelques pionniers...) Ph. Petit.







Sur le site Modulisme vous pouvez retrouver toutes les productions et sessions déjà parue avec interviews des artistes présents, des infos, la collection I.T.A.T.I.O.M, ainsi que des liens radio ou la collection Early Electromix (38 parutions).
Bref de quoi découvrir des tas d'artistes intéressants et parfois méconnu.
Mais ça ne s'arrete pas là..
Philippe Petit à aussi bien évidemment une carrière de musicien, comme il le dit lui même je crois "A musical travel agent" et a sorti pas mal d'albums sur des labels comme Sub Rosa, Monotype Records, Aagoo Records ou Opa Loka Records.
Mais aussi des collaborations avec e.a Cosey Fanni Tutti, Lydia Lunch, Murcof, Simon Fisher Turner, Edward Ka-Spel et beaucoup beaucoup d'autres encore..
Je suis d'ailleurs très fier de pouvoir dire qu'il a participer au volume 1 des compilations Anti f:Orm pour God Hates God Records
avec une composition originale et sera présent sur le volume 8 qui paraîtra en fin d'année et ce toujours avec une composition originale.
Un grand merci à lui, à toi Philippe pour toutes ces découvertes depuis tant d'années maintenant, et de plus d'avoir accepté sans retenue aucune de participer
aux compilations Anti f:Orm qui sont quand même un peu mes bébés chez God Hates God records.. donc oui je suis fier.
Merci !


Mist while sleeping - Cosey Fanni Tutti & Philippe Petit 2010






Les liens :

modulisme.bandcamp


______________________________________________________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________________________________________________

vendredi 23 juillet 2021

La tête dans les nuages festival 2021





















 


 Dompierre sur Héry accueillait du 16 au 18 juillet le festival "La tête dans les nuages" organisé par Stormbox records et God Hates God records.
Festival Franco Belge avec entres autres : Nina Fisher (fr), Christian Maes (fr), Solange (fr),
Big Bang Suicide / BBS (be/ghgr), Les Frères Tyran (fr/ghgr), Ejacu (be/ghgr).
Tout se passait le samedi ou presque puisque le vendredi était animé par une jam avec des musiciens et artistes locaux, de quoi rentré agréablement dans ce week-end et y déposer notre tête dans les nuages.. 
La journée de samedi commença avec Solange, ensuite Christian Maes et son accordéon distordue accompagné pour le coup par Niko Deck à la guitare spécialement pour ce live donnèrent le ton et suivi par Nina Fisher et ses chansons feutrées et minimaliste tout en douceur..


Nina Fisher















La partie God Hates God records débuta avec le soleil qui pointait son nez pour la première fois du week-end sur les plaines de Dompierre
avec BBS (Big Bang Suicide) qui ouvrait le bal vers 19h et annonçant une soirée rythmée,
ce qui enchanta le public pas très en masse mais suffisant pour mettre de l'ambiance et de la bonne humeur.


BBS (Big Bang Suicide)













Ce fut au tour des Frères Tyran venu de Nantes d'endiabler le site avec un set tout en énergie et puissance à l'instar de leurs morceaux "Les années 20" ou "Marché noir" qui ravi le public qui les découvrait assurément puisque personne ne connaissait sur place, c'était donc un instant de découverte et de plaisir partagé malgré un petit couac électronique qui ne changea rien à leur prestation 4 étoiles. Premier concert avec ce projet, Eric et Thierry ont assuré sans aucun doute et ils peuvent compté aujourd'hui de nouveaux fans dans les contrées perdues de la Bourgogne. Ce fut donc un plaisir pour GHGR de les présenter et bien entendu une réussite ! Je crois savoir d'ailleurs qu'ils ont tapé dans l'oreille de certains puisque apparemment une date en Belgique pointe le bout du nez du côté de l'Entrepôt à Arlon. Voilà le travail de GHGR récompensé, car il n'est en définitif qu'une plateforme, un relais , une fenêtre ouverte vers d'autres horizons. Et cela est réussi car une nouvelle fenêtre s'est ouverte dans les nuages.


Les Frères Tyran













Voilà déjà venu le temps des Belges d'Ejacu pour clôturer en beauté ce samedi ou tout le monde à un peu la tête dans les nuages et qu'Ejacu à encore monter bien plus haut vers les étoiles. Car il s'agit bien d'étoiles, 4 petites pépites avec un charisme certains qui ne manquaient pas de taper dans l'oeil et les oreilles du public restant sur la prairie derrière l'église. Premier concert pour eux aussi et pas des moindre puisqu'ils ont mis le feu (et les paillettes) sur scène avec leur psychédélisme musicale variant par moments dans des contrées funk ou disco, ce qui plaira au public qui se déhancha de plus bel. Mais c'est bien trop réducteur de ne citer que ces genres car Ejacu est plus que cela et nous a présenté un melting pot des 50 dernières années musicales que nous avons tous en tête. Lorgnant parfois vers le métal, le rock psyché ou la pop et ce sans jamais abîmer ces genres et plutôt les mettre en valeur je dirais. Rappelant parfois les Doors, Zappa ou même Gong, ils réunissaient tout le monde et toutes les générations présente sur le site. On pouvait entendre dans le public des cris de joie où Ejacu résonnait et résonne encore je crois sur les plaines de Bourgogne..


Ejacu













Un grand merci à toute l'équipe Stormbox Records, Jean Christophe Boucher, Sylvie Bailly, Thierry Zenzerovich, Simon Boucher, qui se sont démené pour nous faire vivre un moment de plaisir et bien entendu pour leur accueil, à tout les bénévoles présent pour assurer un bon suivi sur le site, à tout nos logeurs et avec une mention spéciale pour Hélène qui nous a accueilli comme des rois. Merci aussi à Niko Deck pour ses enregistrements audio et à Stormbox pour les enregistrements vidéos et aux deux caméramans.
Merci aux groupes et artistes présent ; Thierry, Eric, Stépahne, Medhi, Zacharie, Thomas, Mael, ainsi qu'aux jameurs et à l'équipe technique.
Merci aussi à Van pour le transport et tout le reste, à Hell Seb pour tout ce qu'il sait et nos fous rires, ils nous ont fait du bien.
Bref, merci à tous, j'en oublie certainement ne m'en veuillez pas ..
je pense à tous et vous remercie du fond du cœur pour nous avoir donné l'occasion de vivre ce rêve ..

















































































LES LIENS : 




lundi 5 juillet 2021

Barbara Brogi

 Belle découverte sur le netlabel Completely Gone Recordings avec ces 2 opus de Barbara Brogi sorti presque simultanément.. à savoir, le tout chaud et intriguant "Spinning Vibrations 180" et juste avant "Project 1.0 (Upgraded)". Un univers bien à elle et original venant de Berlin nous emmènent dans des travers peu exploré mélangeant électronique, bass, voix et atmosphère expérimental ou spoken word, et en tout les cas intrigant et très réussi.








Noise ou minimal, sa basse se marie très bien avec ses expérimentations sonores et sa voix relève le tout. Pas si loin de Madam Crain and Wahorn et l'album "Punk baby from mars" par moment ou même lorgnant vers des atmosphères qui se rapproche de Laurie Anderson mais plus minimal et expérimental encore à l'instar du morceau "Project 1.0 (upgraded)" et ce serait bien trop facile de la comparer à d'autres car c'est un univers bien à elle et entier qu'elle nous propose.





"Spinning vibrations 180", second opus sorti sur le netlabel américain Completely gone recordings tout aussi novateur que "Project 1.0" nous amène d'emblée dans une ambiance minimaliste avec "Darkness" et on se laisse prendre par la suite avec ces voix susurrée, galvaudée d'effet et de fields recordings. Plus minimaliste que son prédécesseur, parsemé de petites mélodies discrète ou pas avec "Real" qui nous emporte jusqu'à un "Roger that" plus rythmique et décalé. "Ufland" et la suite continue dans ce sens. Pour ma part je suis fan de son univers et de ses sons.































Il y a apparemment 2 autres albums sorti au préalable intitulés "First" et "Confusion" que vous pouvez retrouver sur you tube et qui sont tout aussi bien et charmant que les deux albums cité plus haut.
Minimaliste et décalé, intéressant et novateur, différent de ce que nous entendons tout les jours, 
à découvrir de toute urgence...






Les liens







                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                               


mardi 15 juin 2021

La révolution des netlabels .2


Du nouveau dans ce petit monde des Netlabels avec quelques uns des plus actifs en ce moment sur la toile. On peut citer Kalamine records, Hamfuggi, Solium ou Foolish Records pour ne citer qu'eux ou même Midnight Radio Compilation qui revient en force avec ces compilations du même noms ou Completely Gone recordings qui est toujours très actif. D'autres comme Tape Safe, Petroglyph ou Dathura records ont disparu et d'autres encore sont moins présent comme God Hates God records qui ne sort plus 5 ou 6 albums par mois comme pendant des années, mais avec beaucoup plus de parcimonie. C'est un peu une relève on peut dire.. et c'est très bien car comme toujours ce monde est en mouvement perpétuel. Evidemment je ne saurais citer tout les netlabels actifs ou pas en ce moment car il y en a tellement aujourd'hui,
c'est ouvert à chacun d'ouvrir le sien si il le souhaite.



________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________


Commençons par Kalamine Records avec une moyenne de 3 ou 4 sorties par mois venant de France. Pour l'histoire, Kalamine Records est un netlabel électro-expérimental dirigé par Zumaia, musicien de Bordeaux. Après avoir quitté son premier groupe en 1988 ( new wave / gothique ) il rejoint un groupe de rock industriel au début des années 90. Les premiers morceaux composés par Zumaia ont été enregistrés en 1989. Initialement, Kalamine était un projet parallèle de Zumaia, mais il ne s'est pas déroulé comme voulu et est devenu Kalamine Records en février 2019. Quelques sorties physique soit en cd, soit en cassette audio.


Les dernières sorties

My Own Cubic Stone - Epistrophe (10 titres)


VSSP - Modular Performances (11 titres)


Bunker Palace - 123 (12 titres)



Les liens :



_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________



Hamfuggi records vient d'Espagne et plus précisément de Barcelone.
Pour l'histoire, HAM Records et Sotterfugi (editori) sont devenu HAMFUGGI Records, parce que ... "la possibilité quantique de manifestation sur un plan particulier est exponentiellement augmentée lorsqu'elle est dissoute dans le même espace et le même temps".
Leur définition ne dit pas grand chose et en même temps tant de choses..
Mais c'est musicalement que je vous invite à découvrir ce netlabel si ce n'est déjà fait..


Les dernières sorties :

10.0000 Thousand Masters of Bottoms - Divine Interventions (4 titres)


Gabriel Pereira Spurr - Talking Eyes (two pairs) (4 titres)


Mister Pooh - Dada Songs Volume 2



Les liens :



_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________



Solium records ou T-Solium vient de France lui aussi et se défini comme ceci : Netlabel /// terrorist organization bringing the HEAT !
Label à but non lucratif, financé de manière suspecte, qui publie des cassettes pour des artistes obscurs aux intentions inconnues.
Sort beaucoup de cassettes audio et même certains en dvd à des prix abordable.
Des artistes et univers à découvrir ...

Les dernières sorties :

Various Artists - Ba7ch (7 titres)


La Furnasetta - Diary Of A Madamina (11 tracks)



Les liens :



_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________



Basé à Bordeaux (France) lui aussi et mené par Arnaud Chatelard, Foolish records se défini comme ceci, MUSIC LABEL/AMBIENT/ EXPERIMENTAL/NOISEBIENT/DOWNTEMPO/TRIP HOP/ALTERNATIVE HIP-HOP..
Et comme dit sur le bandcamp ; à la recherche de collaborations.
Car Foolish n'est pas un netlabel comme "les autres" puisqu'il privilégie ses projets à lui et ses collaborations, donc vous ne trouverez que ses productions et collaborations.
Pas de physique d'après le bandcamp même si l'album de YR20 est bien sorti en cd.
Plusieurs releases sortent tout les mois et donc de quoi découvrir de belles et intéressantes choses..

Les dernières sorties

Innocent But Guilty feat M.Nomized - Lysergic Sensitiv Demonstration (6 titres)



La Décadences des Etoiles - Memento Mori.. (5 titres)



Les liens :


______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________


Citons aussi Midnight Radio Compilations avec ses pas moins de 105 volumes paru et le volume 106 est en préparation. On peut dire que Norbert Kutz aka Eisenlager fait du bon boulot depuis tant d'années.. beaucoup de choses à découvrir ..

Le volume 105 :



Les liens :


___ ____ ____ __  ___ _____ __ ______ ___ _  ____ __ ______  ___ ______ _____ ____ ____ _ ___ __  _  ____ _____ ___ __ __  __ _ __  _ ____ _ __ _
 
Ou encore Completely Gone Recordings, netlabel venant des USA et actif depuis tellement d'années
dont voici une des dernières sorties :

Barbara Brogi - Project 1. 0 (Upgraded)



Les liens :



_____________________________________________________________________________________________________________________________


Qu'est ce qu'on peut encore en dire ? Que je suis étonné peut être de m'apercevoir que très peu de netlabel sont encore gratuit. Car il y a quelques années quand vous citiez "netlabel" cela représentait presque assurément du free download, c'était presqu'un synonyme.
Aujourd'hui place au "name your price" ou même un prix imposé directement.
Evidemment beaucoup de facteur rentre en compte de ce pourquoi payant!
Bandcamp impose assez peu de téléchargement "gratuit" et limite donc les netlabels à suivre ce chemin là. Même si le netlabel Belge God Hates God records (actif depuis plus de 7 ans) reste fidèle à sa philosophie du début en restant complètement free, et il n'est pas le seul je suppose.
Aussi ces netlabels payant ou en "name your price" le font pour de bonnes raisons quand il s'agit de sortir en physique leur productions (cd, cdr, cassettes audio et même dvd pour certains..).
Chacun peu se faire sa propre opinion à ce sujet car il est vaste et beaucoup d'avis diverge, et ce dans tout les sens.
Et il est vrai que les créateurs de netlabel ont besoin de vivre aussi tout comme un label déposé, il y a des frais, du temps, beaucoup de temps passé à servir le label et les artistes présent qui eux aussi donnent leurs oeuvres gratuitement ou pas...
Comme dit plus haut dans cette page, je ne peux citer tout les netlabels actifs aujourd'hui et disons que ce "name your price" est surtout lié au site Bandcamp, car des sites comme "Archive" ou d'autres, accueil beaucoup de Netlabel et son complètement free.
Si vous voulez en savoir plus et en découvrir d'autres il y a la page Netlabel/Label ici sur And More avec pas mal de références en matière de Netlabel..
Quelques liens pour finir cet article juste en dessous .. pas à côté.. sous le soleil exactement.. juste en dessous..


_______________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________




dimanche 9 mai 2021

Belgian Underground -part 12-

 

Image 1
















Un point culminant de notre culture musicale, début des années 80 sans aucun doute avec des groupes comme
Front 242, Pseudo Code, The Neon Judgement, Poésie Noire, Luc Van Acker ou The Weathermen pour ne citer que ceux là, et dont certains étaient produit par la même personne à savoir Ludo Camberlain !
Moins connu avec son projet A Blaze Colour qu'avec ses productions, nous en parlons..

Un peu de culture ne nous fera pas de mal avec une petite révision ou répétition sur nos joyaux. Et pour vous rappelez aussi que ces pages "Belgian Underground" ne sont pas là uniquement dans le but de vous parler de ce qu'il se passait il y a 30 ou 40 ans mais bel et bien aussi de ce qu'il se passe aujourd'hui dans les bas fond de nos petites salles ou carrément dans nos caves..

Suivra le Belgo Video habituel faisant la part belle aux Courts-Métrages, des infos, des sorties, des scoops et tout le bazar ..


Sommaire


.Image 1
A Blaze Colour
.Image 2
Un peu de culture
.Image 3
Le Belgo Video special Court-Métrage
Des infos, des sorties..
.Image 4



_____________________________________________________________________________________________________________________________


▬ A Blaze Colour ▬

Leur style était minimal, dépouillé, parfois expérimental, quelque part entre DAF et les premiers scénographes de Sheffield
comme Cabaret Voltaire, préfigurant le son EBM belge. Ludo Camberlin ou Carl Johansen (voix et synthé),
qui a ensuite produit de nombreux groupes électro comme dit dans l'édito, dont The Neon Judgment, Poesie Noire,
The Weathermen, Vomito Negro, Lords of Acid ou Attrition par exemple,
et Bam (synthé et visuel), entouré de Luc Van Acker, Bart Azijn (Aimless Device) ou Arno.



















Leurs seules sorties étaient une cassette auto-sortie en 1981, un single en vinyle de 7" et un EP en vinyle de 12" en 1982.
La pochette de la cassette et le single de 7" ont été conçus par Bam. Ces trois albums étaient intitulés Against The Dark Trees Beyond,
qui faisait à l'origine partie du nom du groupe, inspiré par une phrase que Camberlin a lue dans un livre de l'auteur irlandais-américain JP Donleavy.
Trois autres morceaux sont sortis sur des compilations - la version originale de "Fisk" sur No Big Business en 1981,
"Cold As Ever" sur Hours en 1982 et "The Ultimate Fight" sur No Big Business 2 en 1983.
Un remix de " Cold As Ever "a ensuite été inclus dans la collection The Dark Side Mixes - Volume 14 en 2011.
Ludo Camberlin [voix et synthés] et Bam (alias Karel Saelemaekers) [synthés et visuels] ont formé A Blaze Colour en Belgique en 1981, se dissolvant en 1983.
Ludo Camberlin s'est maintenant complètement retiré du monde de la musique et n'y a plus aucun intérêt, refusant même de permettre la réédition des certains enregistrements.
Aussi créateur du label Anything-But-Records..


A Blaze Color - An Addict of Time (1982)





A Blaze Color - The New Ones 1982 TV SHOW












































Les liens


________________________________________________________________________________________________________________________________


Image 2

























________________________________________________________________________________________________________________________________

▬ Un peu de culture... ▬

Il existe une riche culture historique commune aux habitants de la Belgique. Celle-ci est connue pour son art raffiné dans de nombreux domaines: gastronomie, art brassicole, architecture, surréalisme, bande dessinée et dans la musique principalement..

La région correspondant aujourd'hui à la Belgique a été le berceau de mouvements artistiques majeurs qui ont eu une influence importante sur l'art européen. L'art mosan, la peinture flamande de la Renaissance, la peinture baroque, les architectures romane, gothique, Renaissance et baroque ainsi que la musique classique de la Renaissance sont des éléments majeurs de l'histoire de l'Art.

Malgré cela beaucoup pensent et disent le contraire.
Ou ne savent pas, ce qu'il y a chez nous..
Pour beaucoup de belge notre "culture" se rapproche plus facilement de la culture française.

Le xviiie siècle et le xixe siècle virent former de musiciens célèbres tels Adolphe Sax, inventeur du saxophone pour le compte de l'armée française, Eugène Ysaÿe et Arthur Grumiaux, violonistes virtuoses, ou l'auteur- compositeur-interprète Jacques Brel.

En architecture, Victor Horta fut l'initiateur du courant Art nouveau. La Belgique est aussi la nation de peintres romantiques, expressionnistes et surréalistes tels que Egide Wappers, Félicien Rops, Léon Spilliaert, James Ensor, Paul Delvaux, Constant Permeke ou encore René Magritte. Le poète Émile Verhaeren, le nouvelliste Henri Conscience et le romancier Georges Simenon ont enrichi la littérature de leurs écrits. Maurice Maeterlinck remporta le prix Nobel de littérature en 1911.

La bande dessinée belge s'est fait connaître internationalement grâce à Hergé et Tintin, mais on peut citer également Edgar P. Jacobs (Blake & Mortimer), André Franquin (Gaston Lagaffe, Spirou & Fantasio), François Schuiten (Urbicande, Les Cités obscures, Le Labyrinthe), Daniel Hulet (L'état morbide), Philippe Geluck (Le Chat), Peyo (Les Schtroumpfs), Jean-Claude Servais, Comes, et beaucoup d'autres encore..

La musique électronique est également une facette importante du rayonnement international de la Belgique depuis une quarantaine d'années. Des noms comme Telex, Front 242, The Neon Judgment, Praga Khan, PseudoCode, CJ Bolland (Britannique vivant à Anvers depuis l'âge de trois ans et formant Magnus avec Tom Barman), mais surtout des styles entiers qui y sont apparus au cours des années 1980 comme la new beat ou l'électronic body music ont confirmé les faveurs du public pour ce domaine de création. Plus symphonique mais pas moins électronique, Wim Mertens a aussi beaucoup exploré les musiques répétitives, ou encore plus expérimental et jazzy avec Univers Zero.
Aujourd'hui avec des groupes ou artistes comme dEUS, Girls in Hawaii, Zita Swoon, ou Rudy Trouvé et j'en passe beaucoup, connu et reconnu ici et ailleurs..
Des labels comme Sub Rosa ont été très influant aussi pour l'effervescence de la musique expérimental et électronique en Belgique et ce depuis plus de 40 ans maintenant.
Le cinéma se fait une place d'honneur et une identité aussi (Jaco Van Dormael, Bouli Lanners, Les Frères Dardenne, ... ) et est même demandé et respecté dans le monde entier à l'occasion de nombreux festivals.
Bref je crois que nous avons réellement une culture belge, et je crois aussi que le belge oublie très souvent de la mettre en valeur ou ne l'assume pas, ou bêtement approprie tout cela à la France.
Mais sortez vous les doigts du cul j'ai envie de dire et regardez autour de vous..
Les artistes cité ici ne représentent qu'une infime partie du monde artistique belge, qui est aux aboies depuis cette pandémie.. il est temps sans doute de laisser vivre et travailler ce petit monde..

Les liens



________________________________________________________________________________________________________________________________


Image 3






















________________________________________________________________________________________________________________________________

▬ Le Belgo Video spécial Courts-Métrages


Piss&Love 2016.


Rubbish 2012.


The Hat's Disposable Man 2013.


Pas de C4 pour Daniel Daniel 1987.


________________________________________________________________________________________________________________________________


▬ Des infos ▬ Des sorties ▬


°°Un festival francobelge sous le nom de HUMAIN FESTIVAL (avec autorisation) se prépare doucement mais surement. Situé en Bourgogne dans le Morvan et prévu le 16, 17 et 18 juillet, ce festival accueil un mélange d'artistes et groupes français et belge. Pour cette deuxième édition principalement des groupes venant du label belge God Hates God Records pour ce qui est de la partie belge bien évidemment avec Baby Fire, DT, BBS et Les Frères Tyran (même si ils sont français, ils sont repris dans la scène God Hates God Records) + d'autres belge comme An Orange Car Crashed,..
Pour la partie française il y aura notamment un projet dont quelques membres des Tambours du Bronx font partie et beaucoup d'autres que je ne sais pas encore vous citer..
Le programme complet bientôt ici même et un compte rendu du festival dans nos pages vers aout 2021.


°°Bloody Blue sort un 4 titres "Stereo Nucleose" chez GHGR en toute discrétion..
Si vous voulez rentrer dans un univers différent de ce que vous entendez tout les jours c'est l'occasion de découvrir ce projet !!
Un 4 titres prenant et plein de sincérité..

 





________________________________________________________________________________________________________________________________


▬ Des liens en + ▬





________________________________________________________________________________________________________________________________



Image 4


























________________________________________________________________________________________________________________________________