lundi 25 décembre 2017

Belgian Underground -part 6-



Dernier numero pour l'année 2017 pour le Belgian Underground.
Daniel Hulet digne représentant de la bande dessinée Belge qui à marqué l'histoire
avec son "état morbide".
Suivi par un petit entretien avec Nicolas Derbaudrenghien 
(chanteur de Bathernay ou Slowly Please plus récemment en solo).
De retour en 1981 pour le Belgovideo + les liens et infos nécessaire
à votre connaissance du mouvement Belge underground.
En s'attardant un peu sur le patrimoine musicale,
on se rend vite compte qu'il y a de petites merveilles
pourtant si peu connue et si peu diffusée.
Pas de classement, ni de référendum, mais tout simplement un rendu,
et peut être le plaisir de vous faire découvrir quelques artistes ou groupes intéressants.
En attendant la suite avec de nouveaux numéros et de nouvelles découvertes,
je vous souhaite une bonne lecture,
et bien sûr mes meilleurs voeux pour l'année 2018..
Santé...


Sommaire


Image 1
Daniel Hulet
Image 2
Nicolas Derbaudrenghien/Bathernay/Slowly Please (entretien)
Le Belgovideo
Les liens et infos
La petite histoire ou le patrimoine..
Image 3



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


Image 1


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Un certain état morbide





Dessinateur et scénariste belge, Daniel Hulet débute sa carrière comme publicitaire
avant de collaborer à plusieurs hebdomadaires dont Tintin et Spirou.
Il dessine "Pharaon" sur un texte de André Paul Duchâteau ou
"Les Chemins de la gloire" avec Jan Bucquoy et beaucoup d'autres choses.
Mais je vais plutôt m'attarder sur sa période "morbide".

De 1987 à 2005 il y a eu :

La trilogie de "L'état morbide",
trilogie sombre dans un climat post-industriel chez Glénat.

"Voyages en tête étrangère - L'énergumène" (one shot chez Soleil Prod).

Seconde trilogie avec "Immondys au delà de l'impossible
pour ouvrir la collection "Carrément BD" des Éditions Glénat.

Et "Extra-Muros" série (toujours en 3 tomes chez Casterman)
avant sa mort en 2011.

Dessinateur souvent associé à la musique et plus précisément au rock alternatif en passant par la cold wave et défenseurs de la belgitude jusque dans ses planches comme ici même on peut apercevoir la couverture de Front 242 "No comment"
dans la planche 23 (page 27) du tome 1 de l'état morbide .


ou ici avec le logo de Einsturzende Neubauten.

Le sombre et magnifique Etat Morbide pour les Editions Glénat,
trilogie dont il assure scénario et dessin et où il met à jour toutes ses obsessions
dans un climat punk et post-industriel.

Extrait de L'état Morbide - Le passage Avide Tome 2
• • • • •

Avec Immondys, album qui inaugure la nouvelle collection Carrément BD des Editions Glénat,
il pousse encore plus loin les angoisses esthétiques et morales qu'il abordait
dans L'Etat Morbide.

Une lumière ignorante... capture l'apparence sur mon effroi... Je suinte d'un agglomérat de chairs grises et bouffies... Mais qui est je " ? "

" Je est un autre " répondrait l'ami Rimbaud à cette question liminaire et fondamentale de la nouvelle oeuvre de Daniel Hulet.
Immondys se présente sous la forme d'un cauchemar éveillé, mêlant éléments autobiographiques et fantasmagories macabres.
L'histoire d'un homme qui cherche son identité, qui traque le réel parmi le fantasme.
" D'une créature déjà rongée... Un remous de la matière... Je divague... Le temps m'a manqué... Je ne m'appartiens déjà plus... "
L'univers d'Hulet est ici encore plus abouti que dans ses travaux précédents,
nous rappelant aussi bien Francis Bacon et David Lynch que Jorge-Luis Borges.
Borges qui est à juste titre cité dans cet ouvrage d'une profondeur et d'un pessimisme absolus, d'un aboutissement et d'une richesse rares : " Nous acceptons facilement la réalité, peut-être parce que nous sentons que rien n'est réel ".

Extrait de Immondys au-delà de l'impossible -1- Le casse-tête

Ce grand artiste laisse une œuvre foisonnante et sans concessions.
Parfois surnommé le Bilal  belge, Daniel Hulet était également un grand connaisseur de Bruxelles
qu'il a beaucoup représentée dans ses albums, et un coloriste hors-pair.





Les Liens

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


Image 2

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


Un peu de douceur s'il vous plaît


Petit entretien avec Nicolas Derbaudrenghien leader du groupe -Bathernay-
et plus récemment avec son projet solo -Slowly Please-
que vous pouvez (re)découvrir ici même, avec l'album
"Chalk Farm" sorti sur God Hates God Records il y a peu de temps.
Et Bathernay un peu plus en dessous.
Justement parlons de -Bathernay-
Projet shoegaze indie mêler de post rock mélancolique,
toujours doux même si agressifs dans le jeu des instruments.
-Slowly Please- projet plus personnel, plus planant et toujours doux..
Nicolas va nous en dire un peu plus dans cet entretien..
Je vous invite à découvrir ces deux projets ►


   Artwork Vdwig22.



L'entretien

°°Pour commencer peux tu nous raconter ton parcours musicale depuis le début ?

Ca risque d'être long. Je vais essayer de synthétiser pour ne pas perdre de lecteur dès la première question! J'avais douze ans quand j'ai commencé le saxophone au conservatoire. J'ai fait ça quelques années mais le côté scolaire du solphège m'a démotivé.
Vers 1990, j'ai acheté une guitare acoustique d'occasion à mon ami Gilles Haumont (Little Legs).
A suivi ma première guitare électrique, vers 1991. Et puis mon premier groupe, Tchernopils (Fred Durez au chant, Fabrice Lowys à la batterie, David Quinaux à la basse et Thibaud Dewitte à la guitare). Du punk bien engagé! Enfin du punk quoi! Et donc les premiers concerts.
A l'époque, quand tu jouais dans une salle pouvant accueillir 80 ou 100 personnes, et bien il y avait au moins 80 ou 100 personnes!
Les concerts, comme n'importe quelle autre soirée, ça attirait toujours plein de monde. Et donc ça reste de fabuleux souvenirs mais surtout de bonnes premières expériences musicales.
Après, vers 1994, il y a eu Alif: 4 percussions (Momo, Jean-Michel Ruchot, Jean-Yves Herpet et Vincent Duc), un clavier (Jean-François Hovinne, il fabriquait lui même ses effets qui étaient branchés sur un clavier basique. Il avait un son fabuleux).
Et là aussi des concerts dans des bistrots, des festivals,...
On avait même joué sur un char pour le carnaval de Tournai.
Et puis après, vers 1998, changement radicale de style. J'intègre Chloé (entre rock et chanson française). J'avais bien bloqué sur leur premier album dont le single "Automatique" passait régulièrement sur Radio 21. J'ai rencontré Philippe Lempereur, le chanteur- guitariste, au Bouchon à Tournai. On a discuté, le courant passait bien et c'est comme ça que j'ai intégré le groupe. Il y avait
également Thibault Lempereur à la batterie et Réginald Hurt à la guitare. C'était mes premières expériences au clavier. J'utilisais aussi un sampleur, un séquenceur, un vieux synthé modulaire et, évidemment, ma guitare.
Ensuite, vers 2003, mon premier projet solo, Nil Obstat. C'est Mu qui s'occupait du management. Des concerts dans des centres culturels, des festivals. J'ai même eu l'opportunité de participer aux Chantiers des Francos à Spa avec une semaine de résidence dans la salle du Petit Théâtre.
Encore une bonne expérience.
En 2007, nouveau job. Je fais les 3 postes (nuit, après-midi, matin). Ca me bouffe du temps et de l'énergie. Métro-boulot-dodo. Je met la musique de côté. Je joue encore un peu à la maison, sans plus.
En 2011, je quitte mon boulot pour un autre. j'ai à nouveau plus de temps pour moi et donc du temps et de la motivation pour la musique.
Je décide de créer Bathernay. Et toujours Mu au management. J'avais rencontré Hell Seb, via le net, peu de temps avant. On avait joué chez moi quelques fois et puis on s'était perdu de vue.
Mu met une annonce sur le net pour trouver des musiciens afin de former Bathernay.
Un premier line-up est constitué. Plusieurs mois de répètes et puis les premiers concerts. Viennent ensuite les rencontres avec les groupes montois (Eric In The Kitchen, Swingers, Life Of An Owl In Alaska, Sylphides, Pharma,...), X-Scandalous asbl, les retrouvailles avec Hell Seb.
Et puis la sortie du premier album de Bathernay, "Moldy", en 2015 suivi d'une rafale de concerts un peu partout...

°°Ton premier album solo "Chalk Farm" (que j'aime beaucoup), sorti sur le netlabel God Hates God Records. Peux tu nous raconter la genèse de cette album et pourquoi le "besoin" de faire un album solo ?

J'avais vraiment l'envie de refaire un projet solo. Je voulais être seul aux commandes (enfin, presque seul puisque c'est Hell Seb qui a fait le mastering) car j'avais des idées bien précises pour les compos et le son que je voulais pour "Chalk Farm".
Tout a commencé par quelques impros enregistrées chez moi. Ensuite d'autres prises de guitare, synthé ou batterie se sont ajoutées au fur et à mesure. Et puis j'ai pris une semaine de congés pour aller à Londres avec Mu.
Quand nous sommes revenus de Londres, j'avais plein d'idées pour terminer le LP.
A commencer par le titre du LP: "Chalk Farm", c'est la station de métro qui se trouvait face à notre hotel. C'est aussi le titre de la 5° piste dans laquelle on entend la voix et les sons du metro captés avec mon Tascam un soir en revenant du centre de Londres vers notre hotel.
le 2° titre,"Keep straight on this road", c'est tout simplement ce que nous a répondu un gars à qui on avait demandé notre chemin, pour aller vers le quartier de Camden Town.

°°As tu essayé de l'envoyer à un label (et non netlabel) belge ou étrangé ?

Non, je voulais juste qu'il soit sur le net. Ecoutable et téléchargeable par tout le monde.

°°La chanson "Tatoo" qui débute superbement l'album tout en douceur,
que peux tu dire sur l'histoire de ce texte et de ce morceaux?

Ha, ce texte là n'a rien à voir avec Londres. Tout est parti de l'arpège qui court tout au long du morceau.
Le texte, je l'ai pondu alors que je faisait un premier mix entre tous les instruments.
Je trouve qu'il traduit bien ma passion pour la nature, la lenteur et l'envie de rester optimiste.

°°Que deviens Bathernay ? Je me rappel vous avoir vu jouer plusieurs fois, dont une fois dans une vitrine à la médiathèque de Mons pour l'occasion d'un festival organisé par l'O.M.A. et je crois que le line up à completement changé depuis,
qu'en est il aujourd'hui?

Bathernay n'est pas mort! Juste en stand-by. On a fait beaucoup de choses en 2015 et 2016. Album, concerts, résidence,...
Pour l'instant, chacun est occupé dans d'autres projets: Eric et Guilhem dans Eric In The Kitchen et Yvan est bien occupé avec son taf d'ingé son et ses différents groupes.
Quand on reprendra, il faudra trouver un autre batteur. Guilhem préfère arrêter.
Donc le line up va encore changer!

°°Vous avez participé et avez été dans les 14 sélectionnés au tour de chauffe,
En quoi consiste ce Tour de chauffe et quel expérience en avaient vous retenu ? qu'est ce que cela vous a apporté ?

Tour de Chauffe, c'est un dispositif d'accompagnement pour les groupes de la région Lille-Courtrai-Tournai. ils proposent une résidence de 5 jours pour travailler ton set sur scène dans d'excellentes conditions de son, d'enregistrer au Studio K, de participer à leur festival,...
Tu as la possibilité de travailler le chant, des conseils pour bien accorder une batterie, etc, etc...
Pour ma part, c'est tout le travail de ma voix qui m'a apporté le plus. Il y a eu aussi les 2 titres enregistrés au Studio K qu'on a mi sur l'album. Et puis plein de rencontres...


















°°Une question qu'on se pose souvent je crois à propos de groupe que l'on aime..
Qui composent les chanson de Bathernay? toi seul ou en groupe?

J'ai composé seul tous les titres. Ensuite, tout a été retravaillé en groupe. Oli a composé toutes les lignes de basses. Eric a un son de guitare et une façon de jouer bien à lui. Il a apporté une réelle énergie, du noise qui se mélange bien avec mes mélodies.
Guilhem s'est inspiré des rythmiques que j'avais créées pour ensuite les modifiées à sa manière.
C'est important que chacun puisse s'exprimer et apporter sa touche.

°°Quelles sont tes influences majeures, musique, cinema, ... ?

Pour le cinéma j'adore David Lynch. J'avais 18 ans quand "Wild at Heart" est sorti en salle. C'était ma première claque cinématographique.
J'aime également Ken Loach ou encore Michael Haneke. Un autre de mes film culte est "Li" de la réalisatrice belge Marion Hänsel.
Mes influences musicales sont très diversifiées. Ca va de Wim Mertens à Sonic Youth. D'autres noms comme ça au pif? Sore Eros, God Machine, William Basinski, Deerhunter, Yo La Tengo, Braeyden Jae, Mogwai, Beach House,...

°°Ton plat favori ?

Le plat pays!

°°Jolie réponse !! Ton endroit favori ?

Personnellement, je n'ai pas à me plaindre. J'ai un boulot, une maison, un frigo régulièrement rempli. Mais je trouve ça navrant de vivre dans un monde où il y a tellement d'inégalités.
Donc, mon endroit favori serait une planète où tout le monde aurait le droit de vivre heureux,
ce qui est malheureusement loin d'être le cas pour beaucoup de gens.


           Winter will be back - Live @ Le Botanique/Bxl 2016


°°Puisque ça va être le moment des référendums, peux tu nous dire ton "top 5" pour cette année 2017 ?

Godspeed You Black Emperor "Luciferian Towers"
Windy and Carl "Blues for a UFO"
Midwife "Like author, like daughter"
Ludmila "1 day, 1 track"
Jefre Cantu-Ledesma "On the echoing green"

Je ne crois pas que ce soit mon véritable top 5. Pas facile de faire un classement.
Il y a tellement de choses fabuleuses qui sortent tout les jours.

°°As tu d'autres projets, groupes ?

Il y a plusieurs titres en chantier avec Yvan (Iban). On travaille sous une formule "cadavre exquis". C'est à dire que l'on se renvoie les projets
audio après avoir ajouté une guitare, ou une voix, une basse... On a pas fixé de Dead Line. Chacun fait ça quand il a le temps. Donc ça sortira dans 1 mois? ou 3? ou 6?...
Et puis il faudra trouver un nom à notre duo. Slowly Iban? Ou alors Code Please?

°°Code Please c'est pas mal !! Tes projets à venir ?

Une collaboration avec Mat Buisson (Life Of An Owl In Alaska). Absolument rien de concret pour l'instant, on n'a fait qu'en parler.
Mais ça va se faire, j'en suis certains!
Et puis un 2° LP de Slowly Please.
Il y a déjà quelques guitares et synthé enregistrés.

°°Le mot de la fin ?

Venez nombreux à la 2° édition du festival "En attendant le printemps". C'est à Dour le samedi 3 février 2018 et c'est organisé par X-Scandalous asbl.
Tous les renseignements sont sur la page événement FB.
Et puis merci Pat pour cet entretien.

°°De rien Nico c'était un plaisir..


à savoir ► dans l'édition de février 2018 de Belgian Underground, entretien avec X-Scandalous asbl au sujet entre autres de cette 2° édition du festival "En attendant le printemps".



Les Liens



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Le Belgovideo
retour en 1981

Red Zebra - The art of conversation 1981


Luc Van Acker - Frozen tears 1981 (audio)

Snowy Red - Deep desire 1981 (audio)



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Les liens et infos

Le signaleur (court mètrage)
La Merditude Des Choses (film)
playlist/film belge
la-liste-de-tous-les-festivals-belges-de-l-ete 2018
la petite fanzinotheque belge
maisondurock.blogspot
stef kamil carlens.be


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


La petite histoire (ou le patrimoine)  
(Ou plutôt une petite partie non exhaustive du patrimoine...
je pourrais remonter plus loin que 1981 et en choisir beaucoup d'autres..)

Aboslute Body Control "Absolute Body Control" 1981 Body Records.

Polyphonic Size "P.S." 1981 Sandwich Records.

TC Matic "L'apache" 1982 EMI Music Belgium.

Front 242 "Geography" 1982 New Dance.

Snowy Red "The Right to Die" 1982 Dirty Dance.

Arbeit Adelt "Jonge Helden" 1983 Parlophone.

Red Zebra "Maquis" 1983 Parlsey Records.

Siglo XX "Dreams of Pleasure" 1983 Antler Records.

Rank Z'Heroes "Heartbit" 1984 Big Heat.

The Neon Judgement "1981/1984" 1985 Scarface Records.

The Dice Are Rolling A Play it Again Sam Records "Various Artists" 1986 Pias.

La Muerte "Every Soul By Sin Oppressed" 1987 Soundwork.

Poésie Noire "Tales of Doom" 1987 Antler Records. 

The Klinik "Plague" 1987 Antler Records.

The Weathermen "The Black Album According to the Weathermen" 1988 Pias.

Univers Zero "Heresie" 1991 Cuneiform Records.

dEUS "Worst Case Scanario" 1994 Bang Music / Island Records.

Zita Swoon "Music Inspired by Sunrise - A Film by F.Murnau" 1997 Pias.


Dead Man Ray "Berchem" 1998 Heaven Hotel.

De Portables "Rosegarden" 2011 K-RAA-K.

And more...
...

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


Image 3

Belgian Underground -part 7- courant Janvier 2018 avec un entretien d'Eric in the Kitchen et beaucoup de Belgitude à découvrir...
d'ici là .. fume, fume c'est du Belge...
• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •